Get up' ! - Le Blog d'influences

"Remanument"

October 11, 2018

« Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup »

 

Cette citation animalière avait été prononcée par Martine Aubry en 2011, pour qualifier alors, le programme électoral de François Hollande.

 

Nous pourrions appliquer ces quelques mots à la séquence gouvernementale que nous vivons ces derniers jours.

Un ministre, et pas le moindre, celui de l’intérieur, démissionne, nous pouvons donc nous attendre à ce qu’il soit remplacé sans délai, de par l’importance du poste.

Et bien non, une semaine après, la place est toujours vacante !

Doit-on rajouter

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé » ?

On nous raconte tout et son contraire, on subodore dans les rédactions, on fait le pied de grue au 55 Rue du Faubourg Saint-Honoré, on invente des scénarios abracadabrantesques…

Bref on ne sait rien !

Mais on communique sur le néant.

 

Le maître des horloges reste maître du temps et communique en ne communiquant pas.

 

Le péquin moyen applaudira d’une main !

 

la politique aura toujours horreur du vide et le péquin veut tout, tout de suite.

Alors il n’est pas urgent d’attendre pas plus que de bâcler, certes, mais peut-être trouver une explication aux accents de vérité.

L’omission n’est pas celle-là, bien au contraire, elle la masque.

Après une rentrée chaotique, pourquoi ne pas revenir à la réalité, en retrouvant les objectifs initiaux.

 

Parce que, honnêtement, le Conseil des Ministres fantomatique d’hier, c’était quoi, un pot de départ surprise ? Un jeu de chaises musicales gouvernemental ?  Halloween in Macronie ?

Alors pour en revenir à mon propos animalier du début, aujourd’hui ce flou fait hurler les loups, il n’est que grand temps que le berger sorte de l’étable !

 

 

 

 

 

 

Please reload

Our Recent Posts

Please reload

Instagram

©2019 by EKIFOX -  mentions légales.