Get up' ! - Le Blog d'influences

Gilets jaunes : Dix actes plus tard, Marlène Schiappa débarque sur C8

January 23, 2019

 

Qui aurait pu prédire il y a maintenant 3 mois que le mouvement des Gilets jaunes aboutirait sur une telle crise pour le Gouvernement ? Certainement personne. 

 

Mais ce mouvement et son ampleur ne sont que la conséquence de ce qui a fait le succès initial d'Emmanuel Macron : la suppression des corps intermédiaires. Eliminer un à un les partis politiques d'opposition (qui n'ont pas eu besoin d'aide pour se ridiculiser comme ce fût le cas de Jean-Luc Mélenchon), décrédibiliser les syndicats, retirer leurs compétences et moyens d'actions aux élus locaux, pour se retrouver comme seule alternative, voilà la stratégie du Président de la République depuis le lancement de son propre parti politique en 2016. 

 

Mais quand il ne reste plus aucun syndicat, plus aucun parti, plus aucun élu local pour canaliser les colères individuelles et pour servir de porte-parole devant les instances nationales, que reste-t-il aux citoyens pour s'exprimer librement sur une colère légitime ? La rue !

 

Et cela, le Président de la République ne l'avait pas anticipé. Bien évidemment, les couacs et dérapages multiples (Affaire Benalla, Gaulois réfractairesprélèvement à la source...) n'ont pas arrangé son cas... Le 17 novembre 2018, ces gaulois réfractaires se donnaient rendez-vous sur tous les ronds-points de France. Que recherchaient-ils ? Personne ne le savait encore. 

Il s'agissait simplement, pour cet "acte I", de se réunir. Montrer que la "France d'en bas" sait se mobiliser.

 

10 actes plus tard, la Vème République connait une de ses crises les plus graves et personne ne sait comment Emmanuel Macron va s'en sortir.  Première tentative de réponse de l'Exécutif, organiser un Grand débat national où toutes les questions pourront être abordées (sauf l'ISF d'après le courrier aux français). Et pour être certain de toucher le public le plus large possible, le Gouvernement a dégainé une ultime arme: Marlène Schiappa en duo avec Cyril Hanouna sur C8

 

Et si les critiques ont explosé sur la scène politique, (en témoigne cette charge monumentale de Christian Estrosi), la secrétaire d'Etat se voit en une réincarnation de Galilée, persuadée qu'il s'agit d'une manière moderne de communiquer en 2019. 

Mais est-ce véritablement la place d'un Ministre que d'animer une émission qui, certes, touche un public large, mais dépasse rarement le niveau de la ceinture. Être présent dans une telle émission, pourquoi pas. Mais co-animer cette émission, censée donner une visibilité aux revendications des gilets jaunes, est une erreur stratégique. N'est-ce pas une manière de rendre ce débat complètement partial ? Cela va-t-il apaiser les tensions nationales ? Rien n'est moins n'est sûr. 

 

En cette période d'incertitude et de désunion nationale, on peut légitimement se poser la question de l'avenir à court terme du Président de la République. Si ce dernier ne risque pas l'échafaud, il n'en demeure pas moins que des têtes risquent de tomber. 

 

Please reload

Our Recent Posts

Please reload

Instagram

©2019 by EKIFOX -  mentions légales.