• Sébastien Marcin

D’une audition à l’édition de Benalla à Zemmour


L’actualité a pris cette semaine des allures d’enfumage.

Nous avons tous assisté à l’audition d’Alexandre Benalla devant la commission parlementaire au Sénat.

Une séance d’une belle tenue, des parlementaires de tout bord (ou presque) cherchant à comprendre en recherchant la vérité.

Un impétrant empêtré dans ses certitudes formatées à l’avance qu’il déroule dans un nuage de fumée qui masque cette vérité qui ne semble pas bonne à dire.

Prêter serment n’est pourtant pas un fait anodin dans cette vie publique, probablement encore moins dans ce nouveau monde qu’on nous a vanté et vendu…

En parallèle, un journaliste, pamphlétaire et trublion, publie un livre qui une fois de plus se retrouve en tête d’édition.

Je ne me permettrai pas de juger l’ouvrage, ne l’ayant pas lu.

Eric Zemmour fait néanmoins la promotion de ce dernier au fil des ondes comme tout un chacun.

La liberté d’opinion lui permet de délivrer sa pensée et d’énoncer ses vérités.

Lecteur, auditeur et journalistes ont également la possibilité de lui apporter avis et contradiction.

Or le débat a pris une toute autre tournure, ses détracteurs ont préféré jeter l’opprobre sur l’écrivain, le vouant aux gémonies, l’accablant de sorcellerie dans un souhait d’interdiction tout stalinien !

J’éprouve donc aujourd’hui un sentiment mitigé qui me laisserait croire qu’il est plus facile de masquer la vérité que d’affirmer une opinion…

Ce n’est probablement pas le meilleur des chemins vers une saine démocratie.


0 vue

©2019 by EKIFOX -  mentions légales.