• Sébastien Marcin

Nicolas Hulot : la démission d’un ministre qui cache celle des pouvoirs publics ?



Nous avons dans ce pays un réel problème avec l’écologie. Plutôt que d’en faire un fait de société, les écologistes eux-mêmes en ont fait une idéologie intolérante.

Les diésélistes se retrouvent bannis, l’énergie nucléaire est honnie et les WC devraient être brûlés en place de grève ! Mon exagération est réductrice et caricaturale bien sûr.

Le problème réside surtout dans le nombre d’êtres humains sur la planète. Rendez-vous compte, 8 milliards et quelques de gens qui consomment, qui laissent leurs chargeurs de téléphone branchés et autres nouvelles technologies. Les mêmes cherchent une place de stationnement en polluant allègrement les cités. D’autres même arrosent à grande eau leurs cultures ! Et puis il faut boire, manger, se laver, tout ceci coûte et consomme.

L’écologie politique n’a depuis toujours amené aucune solution, si ce n’est quelques ministres ou partis justifiant leur existence par quelques effets d’annonces qui n’ont fait que polluer le système.

Les deux derniers Présidents n’ont pas réussi à accrocher à leur tableau de chasse la solution Hulot, qui aurait pu laisser croire que tous les problèmes étaient derrière nous.

Emmanuel Macron dans son désir de changer la vie politique devra faire des efforts afin d’éviter d’autres matins sur France Inter. Le « nouveau monde » a quelques réflexes de l’ancien.

La com’ politique prend trop souvent le pas sur la réalité et la décision.

Les promesses qui n’engagent que ceux qui les reçoivent restent encore trop éloignées d’une obligation de résultat. Cette dernière passera par le refus de la main mise d’une World Company qui préfère augmenter ses bénéfices plutôt que de nous rendre la vie sereine.

La démission d’un ministre fut-il Nicolas Hulot, prévisible depuis sa nomination, si respectable soit-elle, doit nous faire réfléchir.

Chacun doit faire l’effort et modifier son comportement, nous devons refuser l’inéluctable par notre attitude et notre civisme, éviter de penser à soi pour favoriser la communauté et son avenir. Cela passera également par l’influence que nous pouvons avoir sur nos dirigeants. Aujourd’hui la démission d’un ministre est une réalité, la démission des pouvoirs publics une habitude La com politique ne remplace jamais l’action politique. Nicolas Hulot démissionne. Il n’était pas à sa place dans un rôle d’alibi écologique.

Nous verrons dans les prochains jours quelle sera la réponse politique du chef de l'Etat.

#hulot #demission #gouvernement #ecologie #besoindaidepourmacommunicationpolitique #blogcommunicationdigitale #améliorermacommunicationdigitale

©2019 by EKIFOX -  mentions légales.